De la légèreté

légèretéJe voulais revenir sur mon dernier article. Vous avez remarqué ? Je fais souvent cela. Je vous écris quelque chose puis je m’aperçois que je ne vous ai pas tout dit, que j’ai négligé un aspect ou que j’ai manqué de nuance dans mes propos. En ingénierie informatique notamment, on appelle cela un processus itératif et incrémental. Itératif parce que l’on s’y reprend à plusieurs fois pour arriver au résultat final et incrémental parce qu’on apporte chaque fois un nouvel élément. Je ne suis pas ici pour vous parler méthodologie informatique, mais je m’aperçois que je fonctionne comme cela pour les thèmes que j’aborde dans mes articles, et que je fonctionne également parfois comme cela dans l’écriture de mes chansons et c’est d’ailleurs un peu ce que j’ai tenté de vous expliquer la dernière fois. Mais vous aviez suivi, bien sûr…

Ce que j’ai oublié de vous dire la dernière fois, c’est que ce n’est pas parce que l’on a envie d’écrire une jolie chanson qu’il faut prendre cet exercice trop au sérieux. N’hésitez pas à y mettre de la légèreté, à en rire, à essayer, à faire des expériences, sans vous concentrer sur le résultat. J’irais même jusqu’à dire : allégez-vous de la pression du résultat !

D’ailleurs, je vous conseille, pour votre premier essai, de choisir un thème léger : les vacances, la plage, le shopping ou le chocolat (soit dit en passant, le chocolat en chanson, ça marche très bien !). Plus le thème est léger, plus vous oserez vous lancer. Peut-être même persévérerez vous au point de nous faire le plaisir de partager vos essais sur ce blog ?

En tout cas, tout cela me donne envie de refaire un essai avec vous, sur un thème léger. Chiche ?

Partons sur le thème de la drague et sur le champ lexical du shopping, ça peut être rigolo. C’est parti !

Vocabulaire

Allez, je choisis mon vocabulaire : Shopping : acheter, prix, marchandise, produit, solde, promotion, caisse, étiquette, réduction, rabais, stock, vitrine, boutique, qualité, marques, emballage, dépenser, carte bleue, chèquier, essayage, cabine d’essayage, taille, pointure, modèle, mannequin, coloris, …

Premier jet

Y a l’embarras du choix
Dans cette soirée
Que des invités de marque
Déposés sur ce canapé
Comme des big Jims dans une vitrine
Bien emballés dans leur blue jeans
J’ai repéré un modèle qui me plait bien
Je ferais bien un essayage
Histoire de voir si c’est ma taille
J’hésite un peu sur la finition
Brun ténébreux ou blond platine
(J’évite le châtain, parait que ça déteint)
Ca tombe bien, y a une réduction
Deux pour le prix d’un
C’est trop bien

Mise en forme

Je vous avais prévenus que ce serait léger ! Que cela ne nous empêche pas de faire du tri et de mettre en forme ces bouts de phrases en vrac. Un autre conseil pour la mise en forme : ne vous imposez pas trop de limites, de règles. Une chanson peut avoir un refrain… ou pas, des couplets réguliers… ou pas ! L’important c’est que ça « sonne », mais nous en reparlerons.

Je n’avais pas prévu de faire les soldes aujourd’hui
Je me suis laissée entraîner par une amie
Qui m’a dit, je connais un endroit, t’en reviendras pas
Y en a pour tout les goûts, l’embarras du choix
 
Invités de marques, marques déposées
Alignés en rang sur le canapé
Dans leur emballage bleu, jean
Tout un assortiment de big Jims
 
J’ai repéré un modèle qui me plairait bien
Il me semble qu’à mon bras, il siérait si bien
Mais j’ai appris cette leçon avec l’âge :
Aucun engagement sans un essayage !
 
 
Pourvu, pourvu qu’il m’aille
Espérons qu’il sera à ma taille
 
J’hésite un peu, sur le coloris
Bof, le brun tire trop sur le gris
J’évite aussi le châtain
Il parait que ça déteint
 
Mais le blond et le roux
Sont tout à mon goût
 
Je n’avais pas prévu de faire les soldes aujourd’hui
Mais des offres comme ça, ça n’a pas de prix
Deux pour le prix d’un, ça c’est de la promo
Pour une fois que c’est moi qui joue les machos !
 

Allez, voilà, c’était pour rire, c’était pour jouer. J’espère que vous prendrez plaisir à essayer. Et n’oubliez pas la légèreté !

1 commentaire

Un commentaire

  1. Nous pousser à être légers
    Alors qu’il fait si lourd dehors !
    Voilà bien une étrange idée
    Pour nos petits esprits retors…

    La drague en période de soldes
    Ça, il fallait y penser;
    C’est sans doute la bonne période
    Pour changer ce qui est usé.

    Si la femme devient macho,
    Et en veut deux pour le prix d’un,
    Big Jim peut bien changer de peau
    Et se morfondre de chagrin….

    Mais restons tout légers, légers….
    Afin de suivre les conseils
    De cette Voix, bien avisée,
    Qui taquine nos deux oreilles.

    🙂

Réagissez

Utilise Gravatars dans les commentaires - obtenez le votre et soyez reconnus !

XHTML : balises autorisées : <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>