Sujet de désaccord

desaccordJe disais donc que je n’étais pas d’accord avec l’annonce du dernier article d’Une Plume. Ça arrive, oui. En fait, je ne suis pas d’un avis entièrement différent, mais il l’est suffisamment pour que je dise que je ne suis pas d’accord.

La semaine dernière, Une Plume écrivait « Mais revenons plutôt à l’écriture de chansons, poèmes, essais ou romans. D’une façon ou d’une autre, il leur faut un sujet, une base, un « truc dont ça parle », même si parfois on s’en éloigne en chemin. ». Et bien, je ne suis pas d’accord, on n’a pas besoin de savoir « de quoi ça va parler » pour commencer à écrire. C’est mon avis. Aujourd’hui, j’aurais très bien pu vous écrire un article complet sans avoir su, au démarrage, de quoi j’allais vous parler. Bien sûr, une fois que l’on a commencé et avancé dans l’écriture, il vaut mieux trouver un sujet, sinon l’article (ou le poème, ou le roman, ou la chanson, …) risque d’être ennuyeux et déstabilisant pour le lecteur. Et même pour l’écrivant, cela devient vite inconfortable, si l’on ne fait pas partie de la catégorie des auteurs qui prennent plaisir à s’écouter parler, enfin écrire, même quand ils n’ont rien à dire. Mais bref…

Tout cela pour vous expliquer que, selon moi, ce n’est pas d’un « sujet » dont on a besoin pour commencer à écrire. J’entends certains d’entre vous dire « non, c’est d’un papier et d’un stylo ». Très amusant certes, mais ce n’est pas de cela non plus dont je veux parler. A mon sens, pour commencer à écrire, il faut disposer d’une « source d’inspiration » et c’est loin d’être la même chose qu’un « sujet ». Non, non, Une Plume, ce n’est pas du chipotage !

Je suis capable (et ça ne tient pas à mes qualités intrinsèques, je tiens à le préciser) d’écrire une chanson à partir du bruit de ma machine à laver dans la pièce à côté. Je peux commencer un texte par un jeu de mot lu sur une affiche publicitaire et que j’ai trouvé amusant. Je sais qu’en me lançant un défi (comme écrire un texte sans utiliser une certaine lettre), en me fixant une contrainte, un champ lexical ou juste en brodant autour d’un mot, un texte peut émerger.

Dans ces cas là, souvent, le sujet vient après. C’est seulement dans un second temps que le texte prend une orientation. Parfois, une fois cette direction prise, les mots du début sont raturés et supprimés du texte définitif. Ces mots n’auront peut-être servi que d’amorce pour embraser les bûches de l’inspiration.

On fait un essai ? Je suis sûr que vous avez pris le coup de la machine à laver pour de la provoc… Je vous prends au mot et relève le défi. Comme ça, sans filet et devant tout le monde…

 Clong, clong, clong… Qu’est-ce qui cogne encore contre la paroi du lave linge ? Ce bruit sourd, métallique, ce n’est pas normal. Pourtant après le passage du réparateur il y a un mois, la machine tournait sans problème. Qu’est ce qui est à nouveau cassé ? Décidant de passer à l’action, sans attendre que la machine tombe en panne et que ma buanderie soit à nouveau inondée, je m’approche du hublot. Scrutant le tambour à travers la mousse et les masses colorées mouvantes, je finis par apercevoir l’objet, la source des bruits suspects. Une clef ! Pas une des miennes, je ne la reconnais pas. Je fixe la clef qui tournoie, se heurte aux parois et se perd entre les bras de chemises et les jambes de pantalons. Ses pantalons… la clef est elle tombée d’une de ses poches ? Évidemment, comment serait-elle arrivée là, sinon. Mais qu’ouvre-t-elle ?

Voila, j’ai trouvé un sujet sur quoi écrire. J’ai une idée, une trame qui se forme. Je ne sais pas si je conserverai ce démarrage ou si j’en changerai tous les mots. Mais j’ai mon sujet ! Alors, Une Plume, prête à essayer ?

3 réflexions au sujet de « Sujet de désaccord »

  1. Donc, il n’y a aucun désaccord ! Comme mon article le disait aussi : « il peut apparaitre de lui-même si vous vous mettez à écrire sans idée et que, du fait même du processus d’écriture, un thème émerge. » ! 😀

  2. Décidément, entre la chaudière qui tombe en panne un dimanche et la machine à laver les clefs, faut vraiment que t’ailles chez Darty acheter du matos neuf !!! :-)……………
    A moins que cette clef n’appartiennent au réparateur qui, il y a un mois l’aura faite tomber accidentellement dans le tambour de ta machine. Ceci dit, la question reste posée : qu’ouvre-t-elle ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *