Comme un vent de liberté

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net« Que se passe t il ? Mon flux RSS aurait il planté ? Aurais-je laissé passer l’info au milieu de tous les statuts qui apparaissent sur mon fil d’actualité Facebook ? D’ailleurs ! Il faudrait que je m’assure de recevoir les notifications de la page Une Plume & Une Voix pour être sûr de ne louper aucun de leurs supers articles… Non, décidément, même en allant sur le site je ne vois pas de nouvel article en juin… Auraient-elles paressé ? Les grosses chaleurs de ces jours-ci rendent-elles leurs doigts si glissants qu’elles ne peuvent plus utiliser un clavier, ou leurs esprits si embrumés qu’il n’en sort plus une seule phrase cohérente ? Je ne comprends pas, elles m’avaient pourtant assuré qu’elles faisaient une publication hebdomadaire… ».

Cher lecteur de mon cœur, affolé par notre absence de production ces derniers jours (dont tu as pu observer les prémisses dans le ralentissement progressif de la dite production ces derniers mois), non, tu ne rêves pas, aucun de tes canaux d’information ne se trompe, nous n’avons pas publié !

Non, nous n’avons ni paressé, ni subit les effets de la chaleur (enfin si mais pas dans le cadre de l’écriture des articles !). Simplement, nous avons consacré notre temps à d’autres priorités et décidé d’un commun accord (l’une était-elle plus d’accord que l’autre ?) de passer d’un mode hebdomadaire à un mode hasardomadaire ! De l’objectif, la contrainte à l’envie, l’inspiration. Alors peut-être ne publierons nous rien pendant trois, six, neuf mois ; peut-être publierons-nous soudain trois articles en moins de vingt-quatre heures ; en tout cas ce sera toujours par plaisir ! Autre conséquence de cette (r)évolution : il n’y aura plus de news letter lettre d’informations mensuelle. Si tu souhaites nous lire sans venir te casser régulièrement le nez sur un blog non alimenté depuis plusieurs semaines, je t’invite à utiliser les moyens modernes tels que le flux RSS ou les notifications de notre page Facebook. Aller, on peut aussi utiliser la mailing list liste de diffusion pour vous informer par mail lors d’une nouvelle publication, soyons grandes princesses (certaines expressions au féminin, j’ai comme un doute…).

Sur ce je vous souhaite un bel été à profiter du grand air aux belles heures et à paresser à l’ombre avec un bon livre et une chouette musique aux heures chaudes.

2 réflexions au sujet de « Comme un vent de liberté »

  1. Tu sais, Philou, c’est pas parce qu’on ne laisse pas de commentaire que l’on apprécie pas les billets de ces dames !
    Car à ce que j’apprends aujourd’hui, cette Plume et cette Voix sont donc bien faites de chair et d’os, avec les contraintes et vicissitudes de tout un chacun … Me voila rassuré !
    (En fait je le savais déjà, et je me demandais au contraire, où elles trouvaient encore du temps pour alimenter la toile !)
    Va pour une parution irrégulomadaire, mais ne nous abandonnez pas trop longtemps tout de même !
    Bon été à tous, et allez donc donner de la Voix à la fête de la musique, cela inspirera peut-être votre Plume !

  2. Les promesses, les bonnes résolutions, les challenges qu’on s’imposent (souvent pour rien, par ailleurs…), les blogs à faire vivre (ça vit un blog ? Et ça mange quoi ? 🙂 )…… bref, tout cela est bien difficile à mettre en place sur la longueur car évidemment, y’a la vie, la vraie, celle qui ne nous loupe pas et qui ne nous laisse pas vraiment tranquille (sauf peut-être certains, mais ceux-là, ils n’ont certainement pas internet ! 🙂 ) et qui nous empêche souvent de tourner en rond dans le sens qu’on souhaiterait.
    Pour ma part, je ne sais pas ce qu’est un « flux RSS » ! Ça a peut-être un rapport avec l’ex URSS et ses flux et reflux d’allemands de l’est ??? 🙂
    Je ne possède pas non plus de compte Facebook car j’en ai eu un pendant un moment mais je l’ai résilié à cause que je trouvais ça tellement nul avec une grande perte de temps en sus et que j’ai préféré annuler tout cela. Depuis je me sens vraiment beaucoup mieux ! Mais je suis certainement un vieux grigou et je l’assume… 🙂

    De toutes façons, je viens ici régulièrement pour voir si y’a du nouveau donc, ça ne va pas me changer beaucoup. C’est vrai aussi que y’a pas beaucoup d’interactivité dans les commentaires et que ça ne se bouscule pas au portillon pour donner des avis….. Mais c’est finalement presque partout pareil sauf sur les blogs politiques ou là, ça se bouscule pas mal. Mais c’est une autre histoire hein ! 🙂
    Bel été à toi aussi. Pour moi, pas de paresse à l’ombre car soit je bosse, soit je travaille chez moi entre jardin, maison et autres tâches de rénovation. Ce qui ne m’empêche pas de lire tous les soirs, dans mon dodo, avant de fermer mes petits yeux pour continuer ma deuxième vie nocturne… en rêves. C’est pas mal non plus comme aventures…. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.