Ma bonne résolution 2014

Bonnes résolutionsNon, vous n’y échapperez pas. Comme chaque début d’année, après avoir fait le bilan de l’année passée, il est temps de se consacrer à la nouvelle qui commence et de formuler ses bonnes résolutions. C’est une tradition, une corvée, une blague pour certains… Ça peut-être aussi le bon moment pour en finir avec une mauvaise habitude ou en prendre une bonne. Après tout, on vient de se souhaiter (et encore souvent pendant tout le mois de Janvier !) le meilleur pour 2014. Ce « meilleur » ne pourrait-il pas simplement être le fait d’arriver à faire un pas dans la direction que nous avons envie de donner à notre vie ?

Les plus zélés, dont je fais partie (et je parierais qu’Une Plume aussi) vont vouloir tout révolutionner… mais ce n’est pas forcément une bonne chose. Je dirais même que c’est le meilleur moyen pour ne pas arriver à en tenir une seule, de nos bonnes résolutions. Et si cette année, pour une fois, nous ne prenions pas des bonnes résolutions mais une bonne résolution ? Si au lieu de faire une liste de toutes ces choses que nous n’aimons pas chez nous avec comme objectif de les changer, nous décidions de choisir une envie, un projet, un rêve à réaliser ?

Je vous propose de vous prêter au jeu et de choisir votre bonne résolution. Sans « s ». Si vous le souhaitez et si ce n’est pas trop personnel, vous pouvez nous en faire part en commentaire de cet article. Pour ma part, c’est décidé, ma bonne résolution cette année, c’est d’arrêter de vouloir tout planifier et contrôler et de prendre les choses comme elles viennent. Comme dirait l’autre : « C’est pas gagné » !

Sur ce, je vous laisse à vos réflexions en compagnie de La Grande Sophie, qui illustre exactement ce que je vous expliquais dans le second paragraphe. Savourez !

 Les bonnes résolutions – La Grande Sophie

Les bonnes résolutions
M’envahissent la tête
Chaque année j’ai l’intention
D’atteindre la perfection
De frôler tous les sommets.
Les bonnes résolutions
J’en remplis des brouettes
Et c’est la compétition
Les plus grandes décisions
Etalées sur des cahiers

Quand vient le mois de Janvier je nage
Même au mois de Février je nage
Et d’année en année je n’ai fait que passer
A côté de mes promesses.
Quand arrive l’été j’enrage
Je n’ai fait que brasser dommage
Brasser de l’air jusqu’au prochain hiver
D’autres résolutions

Je suis une idéaliste
Alors je fais des listes
Que je n’applique jamais
Je supplie ma volonté
Froide comme un glaçon.
Elles sont si diverses
Et tombent en averses
Comme des révolutions
Les bonnes résolutions
Tranquillisent mon esprit.

J’arrête de fumer
Je vais travailler
Un peu plus encore
Cette année je fais du sport
Je m’organise et j’économise
Je fais des efforts et encore des efforts.
Je vais tout ranger
Je vais essayer
De prendre du bon temps et cette fois au bon moment
Je m’améliore je prends soin de mon corps
Je positive, j’ai des initiatives

Quand vient le mois de Janvier je nage
Même au mois de Février je nage
Et d’année en année je n’ai fait que passer
A côté de mes promesses.
Quand arrive l’été j’enrage
Je n’ai fait que brasser dommage
Brasser de l’air jusqu’au prochain hiver
D’autres résolutions.

5 réflexions au sujet de « Ma bonne résolution 2014 »

  1. « Variabilité du mieux » : théorie récurrente de nombreux hommes politiques gouvernants qui, dotés d’un grand pouvoir avec faibles responsabilités (Ambrose Bierce), oscillent constamment entre la stratégie du « moins pire » et celle du « meilleur est sans doute à venir ». Ces deux postulats sont soumis à cette « variabilité du mieux » qui, selon qu’on balance à droite ou à gauche, prend des airs à la fois différents mais finalement assez semblables et toujours très en deçà des attentes des peuples.
    Comme l’a très bien dit Nicolas Machiavel : « En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal ». La « mesurabilité » de tout cela est alors consécutive à la « misérabilité » des idées avancées pour résoudre les problématiques….
    Faisons donc de notre mieux et essayons d’ajuster notre « variable » à ce qui nous parait essentiel en espérant qu’un « essentiel commun » finira peut-être un jour par émerger du magma en fusion… 🙂

  2. Pour ma part, comme chaque année, chaque mois, chaque heure, chaque seconde… ma bonne résolution est de n’avoir absolument aucune bonne résolution. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.