Variations sauvages

Variations sauvages« Le destin, souvent, se nourrit d’incidents de la sorte, de ces petites boiteries de temps, malentendus et quiproquos. »

Pour une fois, c’est ma plume qui vient vous parler d’une lecture, plutôt que la voix habituellement loquace pour cet exercice ! Pourtant celui-ci lui eût mieux convenu, écrit par une pianiste française de renommée internationale, et racontant son histoire. Mais c’est dans ma musette qu’il est tombé, offert il y a déjà longtemps, attendant le moment de tomber sous mon regard.

Il me laisse partagée. Le sujet n’est pas de ceux qui m’auraient spontanément attiré, l’autobiographie d’une pianiste qui m’est totalement inconnue ça n’avait rien d’appétissant de prime abord…

J’en ai adoré le début, car la petit fille que je rencontrais me rappelait la petite fille que j’étais. En quelques pages j’étais séduite. Plusieurs pages plus loin et je notais des extraits comme celui-ci :

«Je m’étais toujours sentie à part et même particulière, d’une autre essence et d’un autre monde, et voilà qu’un évènement de ma vie me mettait enfin en concordance parfaite avec cette certitude intime. »

Mais peu à peu, le charme de la petite fille s’est estompé, les alternances entre son récit biographique et ses références à d’autres sujets (histoire, anecdotes, considérations sur les loups) ne m’ont plus autant intéressée et j’ai peiné à le finir. Peut-être parce que j’ai constaté une première répétition, la phrase qui me fait me dire « hé mais j’ai déjà lu ça ! » et dont il s’avère que oui, elle l’a déjà écrite sous une forme très proche bien des pages avant dans le livre… Puis une deuxième répétition, qui me fait me demander si l’auteur et l’éditeur ont vraiment relu le manuscrit avant de l’envoyer à l’impression ? ! En tout cas, cela me gène de rencontrer ces redites et je passe en mode « analyse » au lieu de « distraction par la lecture » ! Est-ce l’écriture de ce blog qui me rend plus critique ? Plus prompte à analyser l’écriture plutôt qu’à vivre l’histoire ? Toujours est-il que la fin me déçoit.

Partagée donc :

– entre la bonne surprise d’être intéressée et d’apprécier ce livre malgré un thème qui ne me séduit guère à priori et l’ennui de peiner à le finir, les dernières pages ne m’égayant plus guère
– entre le bonheur d’apprendre un monde que je ne connais pas et la déception finalement ressentie une fois le livre refermé.

Et puis… Les loups arrivent tard dans l’histoire – comme ils arrivèrent tard dans sa vie – mais chut ! Je ne vous dirai pas tout ! Juste une autre citation en passant, pour le plaisir :

« Tu m’as fait comprendre que ce n’est pas ce qui vient à nous, mais bien ce qui vient de nous qui est la vie véritable. »

Je retire finalement beaucoup de cette lecture, outre ce qu’elle m’apprend de ce monde inconnu par son histoire. Car comme le dit Stephen King (oh, je ne vous en ai pas encore parlé de cet aspect-là, je crois !), pour être écrivain il faut lire, et pas seulement des bons livres : on apprend aussi beaucoup des livres moyens et des livres médiocres ! Ce livre a de plus une particularité que j’ai trouvé intéressante : il ne compte aucun dialogue. Aucun. Et pourtant il arrive à être léger, enlevé, à avoir un rythme rapide et vivant.

Par un de ces hasards qui n’en sont pas, deux jours après avoir achevé ma lecture (oui, j’avoue, je ne me suis pas précipitée pour vous écrire ceci dès la dernière page fermée), un de mes contacts a posté sur un fameux réseau social le lien sur la vidéo suivante :

Bach par Hélène Grimaud. Je ne connaissais ni l’un, ni l’autre, ne m’étant jamais intéressée au classique. Enfin… Je connaissais quand même Bach de nom, si je ne savais pas reconnaitre son œuvre ! Bref, j’ai découvert ce morceau, cette interprète et j’ai suffisamment apprécié cette incursion dans un monde qui m’est inconnu pour venir vous proposer dans faire autant. Si vous ne la lisez pas, du moins écoutez-là.

[amazon asin=2266145487&text=Vous le voulez ? Cliquez ici !&template=iframe image&chan=uneplume]

2 réflexions sur « Variations sauvages »

  1. Ping : Bonne année 2014 ! - Une Plume & Une Voix

  2. Ping : Décidez d'être heureux - Partie 1 - Une Plume & Une Voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.