Merci 2012 !

Merci 2012

Aïe, Une Plume, non ne me tape pas sur les doigts ! Je sais que mes alexandrins sont bancaux (quoi, bancals ?!) et t’égratignent la lecture. Et pourtant, j’ai lu tous tes articles sur la versification. Oui M’dame! Seulement moi mon truc, ce sont les mots qui se chantent sous la douche, avec parfois un pied qui glisse sur un morceau de savon et qui se rattrape au rideau quelques rimes plus loin…

Qu’importe, ces quelques mots, en une dernière contrainte littéraire (oui bon, aussi littéraire que possible) de l’année te sont dédicacés, Ô Une Plume que 2012 m’a donnée d’accompagner dans cette aventure motesque (en rapport avec les mots, N.d.l.R).

Au plaisir de continuer cette épopée avec toi en 2013 !

Mon cher lecteur, en ces derniers jours de l’année

En ces temps de bilan des douze mois écoulés

Ressassant, recensant les faits qui nous ont marqués

Ces actes dont nous sommes fiers et ces actes manqués

Il me vient comme un sentiment à exprimer

De cette étonnante année que puis-je emporter

En deux-mille treize que garder ou bien jeter ?

Une modulation de vie en notes dorées

Xylophone, arc-en-ciel de possibilités

Mais je ne voudrais surtout rien minimiser

Il me sied d’observer mais pas pour enfermer

La plus riche année de ma vie en nouveautés

La plus prometteuse que j’avais tant redoutée

En tout la plus surprenante et inespérée

De cette année – disais-je – je voudrais tout garder

Ou tout refaire pareil s’il faut recommencer

Un parfum de gratitude pour l’ère achevée

Zest de satisfaction sans aucune vanité

Et je veux dire : Merci, merci pour cette année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.