Les accords à quatre sons

Accords quatre sons

Chose promise, chose dute : Après une explication sur la construction d’accords à trois sons à partir d’une tonalité donnée, me voila aujourd’hui avec un article traitant des accords à quatre sons. Et bien, figurez vous que pour construire un accord à quatre sons, on applique le même principe que pour les accords à trois sons, on « empile » les tierces !

Au préalable, il nous faut bien entendu nous positionner et choisir une gamme. Disons pour l’exemple Fa Majeur. Ensuite, nous allons prendre chaque note de la gamme (Fa, Sol, La, Si bémol, Do, Ré, Mi) et ajouter à chacune des tierces jusqu’à obtenir 4 sons, tous issus de la gamme, hein, vous l’aurez compris ! Cela nous donne donc un enchaînement de quatre notes sur le modèle Tonique + tierce + quinte + septième, comme suit :

    • Fa – La – Do – Mi
    • Sol – Sib – Ré – Fa
    • La – Do – Mi – Sol
    • Sib – Ré – Fa – La
    • Do – Mi – Sol – Sib
    • – Fa – La – Do
    • Mi – Sol – Sib – Ré

Les notes de ces accords sont séparées par des intervalles, que nous pouvons qualifier à partir de leur composition, comme nous l’avons appris précédemment. Les différentes combinaisons d’intervalles donnent aux accords un nom bien précis :

    • Tierce Majeure + quinte juste + septième majeure se combinent pour former un accord de Septième majeure noté 7M
    • Tierce Majeure + quinte juste + septième mineure se combinent pour former un accord de Septième noté 7
    • Tierce mineure + quinte juste + septième mineure se combinent pour former un accord mineur de Septième noté m7
    • Tierce mineure + quinte diminuée + septième mineure se combinent pour former un accord de septième semi diminué noté m5b7

 Ainsi, en décortiquant les accords à quatre sons de la gamme de Fa Majeur, nous obtenons les accords suivants :

    • F7M (Fa Majeur 7)
    • Gm7 (Sol mineur 7)
    • Am7 (La mineur 7)
    • Bb7M (Si bémol Majeur 7)
    • C7 (Do 7)
    • Dm7 (Ré mineur 7)
    • Em5b7 (Mi semi-diminué)

Cela me fait une belle jambe, me direz-vous. J’en conviens, mais si vous accordez un tantinet plus d’attention aux accords ainsi formés, vous ferez, comme moi, les constats suivants :

    1. L’accord de septième (ici C7) n’est présent qu’une seule fois dans la gamme et est positionné sur le cinquième degré.
    2. L’accord de semi-diminué existe également en un seul exemplaire dans la gamme et positionné sur le septième degré.
    3. Les autres accords apparaissent plusieurs fois sur différents degrés de la gamme.

Ces observations vont nous aider dans l’analyse des morceaux que nous allons étudier. En effet, la présence d’un accord de septième indique généralement le cinquième degré d’une gamme (je dis généralement parce qu’il y a, bien évidemment, des exceptions dont nous parlerons une autre fois). Si nous trouvons l’accord G7 dans une chanson, nous allons donc pouvoir poser l’hypothèse que la tonalité est Do Majeur car Sol est le cinquième degré de Do. Souvenez-vous, nous avons déjà utilisé cette astuce !

Cette hypothèse sera à valider, en observant par exemple la présence des accords majeurs du premier et du quatrième degré de la gamme. Toujours dans le même exemple, en plus de l’accord G7, si je rencontre les accords C7M et F7M, l’hypothèse que nous nous trouvions en Do Majeur est confirmée.

L’accord semi-diminué est moins courant en chanson et on le simplifie souvent en accord mineur ou mineur 7, tandis que dans le jazz sa couleur est très appréciée.

Il est bien entendu possible de mélanger, dans la grille harmonique d’un morceau, les accords à trois sons et les accords à quatre sons. En chanson, bien souvent, seuls les accords majeurs ou mineurs  de septième sont utilisés dans leur forme à quatre sons, tandis que les autres accords sont utilisés dans leur forme simplifiée à trois sons. De même, nous verrons qu’il est possible d’ajouter d’autres sons à un accord pour le transformer et lui apporter une autre couleur. Ce procédé s’appelle l’enrichissement et je vous en parlerai… une autre fois !

Une réflexion au sujet de « Les accords à quatre sons »

  1. Ping : Bonne année 2014 ! - Une Plume & Une Voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *