Plus que quatre jours…

(c) Neutra ProductionQuatre jours pour aller sur le replay de France 2 et regarder « Vous êtes mon sujet », diffusée mardi soir. Je l’ai regardée hier pour ma part et fût agréablement divertie par cette pièce de théâtre bien écrite et jouée.

« Vous êtes mon sujet » est mon sujet pour un court article ce soir, parce que je l’ai appréciée et parce que son sujet rejoint un peu nos sujets sur ces pages : elle parle d’un écrivain, elle parle d’écriture un peu, elle parle de doutes, elle joue sur la perception de la réalité, et j’aime la mise en abime où l’on voit s’écrire ce que l’on voit se jouer pendant que s’est joué, enfin… regardez vous comprendrez !

2 réflexions sur « Plus que quatre jours… »

  1. Le théâtre, comme les concerts ou les rencontres sportives, c’est bien mieux en live, à déguster sur place, entre personnes de bonne compagnie…
    Cela dit, comme je n’ai pas vu la pièce, je n’avancerai aucune critique.

    A Toulouse, comme dans de nombreuses villes, nous avons pas mal de petites compagnies théâtrales qui jouent dans plein de petits (voire très petits !) théâtres et ça marche assez bien côté public. Il faut évidemment se déplacer et payer un peu mais qu’est-ce que c’est bien par rapport à la télé !! La télé, c’est la mort du vivre ensemble, la fin des discussions et la lobotomisation par l’image et le son de nos cerveaux déjà très atteints par les stress divers et variés distillés par nos sociétés dites « modernes ». Bref : selon nos moyens, allons de temps en temps au théâtre pour y voir des acteurs, aux concerts pour y entendre des musiciens, au cinéma avec nos êtres chers pour échanger après…etc…. et laissons la télé aux publicistes puisque celle-ci ne sert finalement plus qu’à nous pousser à consommer et à faire grassement vivre des consortiums pleins aux as.
    Le reste du temps libre, occupons-nous de nos proches, retrouvons de vrais échanges, mangeons dans le calme, couchons nous plus tôt, jouons avec nos enfants… vivons quoi ! 🙂

  2. On ne peut pas être toujours d’accord Chère Plume… On a souvent les mêmes goûts, mais là j’avoue que je ne partage pas ton engouement pour cette pièce. J’ai honte de le dire, mais en voulant suivre ton conseil et regarder la rediffusion de la pièce, je me suis endormie…

    J’avais pourtant aimé le recueil de nouvelles (« Attirances ») de Didier Van Cauwelaert dont est tirée la pièce. Je n’ai pas retrouvé le même climat et j’ai peine à apprécier le jeu des acteurs dans ce ton particulier qu’est celui du théâtre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.