Votre voix pour la Délicatesse

Beaucoup d’entre nous sont lecteurs. Mais combien lisent à haute voix ?

Combien se prêtent au jeu de prononcer tout fort ces mots, absorbés pourtant avec tant de délectation, et de les laisser résonner à leurs oreilles pour le simple plaisir de s’entendre « mettre le ton » ?

Peu sans doute. Aujourd’hui, l’association Valentin Haüy nous en donne l’occasion. Et même que c’est pour la bonne cause ! Pour la troisième année, cette association nous propose de prêter notre voix à l’enregistrement d’un audio livre à destination des personnes mal voyantes.

Elles sont un million trois-cent-mille en France qui souffrent de la perte de leur autonomie ainsi que de la régression de leur participation à la vie sociale et professionnelle. Depuis 120 ans, l’association Valentin Haüy lutte avec et pour les personnes déficientes visuelles afin de les aider à conserver ou à retrouver le plus d’autonomie possible. Production de films en audio-description, promotion de l’accès à la culture, aide à l’accès à l’emploi, voici quelques-unes des actions de cette association.

Après Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda en 2010 et Ne le dis à personne… de Harlan Coben en 2011, c’est le roman La Délicatesse de David Foenkinos qui a été sélectionné cette année pour être porté en livre audio grâce à la voix de milliers d’internautes. Vous avez jusqu’au 31 Octobre pour vous inscrire sur le site http://audiosolidaire.avh.asso.fr, choisir votre extrait, l’enregistrer en ligne et participer ainsi à la création d’un formidable patchwork vocal.

En voila une expérience pas banale ! Chaque « lecteur à voix haute » se verra offrir un exemplaire de l’audio-livre finalisé. Personnellement, je suis impatiente d’en entendre le résultat, de me laisser emporter par cette multitude de voix au service de la subtilité et de l’humour de David Foenkinos pour cette histoire d’amour que chacun interprétera à sa façon donnant un peu de son caractère et de sa fantaisie aux personnages du roman.

Pour tout vous dire, La Délicatesse est posé sur ma table de chevet depuis quelques semaines, inscrit sur la liste d’attente de mes lectures du moment. J’attendais le bon moment pour le lire mais finalement je ne le lirai peut-être pas. Et si je vous laissais plutôt me le lire ?