Ma première chanson

Qu’on soit guitariste du dimanche, chanteur sous sa douche, amateur de karaoké ou qu’on écrive des poèmes dans un journal intime, on a tous un jour rêvé d’écrire une chanson. Mais la question qui se pose rapidement c’est : comment s’y prendre ?

Ma première réponse sera une réponse de normand : il n’y a pas de recette! …ou plutôt, en reformulant, il y a mille recettes ! Avouez que la seconde formulation est plus rassurante…

Certains écrivent d’abord les paroles puis composent une musique pour le texte ainsi obtenu, d’autres cherchent tout d’abord une mélodie puis se l’approprient en la chantant « en yaourt » (comprenez : en la chantant avec des sons et onomatopées que remplaceront plus tard de vrais mots) avant d’écrire les paroles, d’autres enfin sont spécialistes pour marier un texte et une musique écrits séparément.

Le choix de la méthode dépend de chacun. Si l’on est plus à l’aise avec sa guitare (ou avec son piano), il peut être judicieux de commencer par trouver l’accompagnement de la chanson. Si par contre, on aime jouer avec les mots, l’écriture du texte peut être préalable. Pour ma part, je commence en général par le texte, quitte à le retravailler ensuite, lorsque j’ai trouvé la musique.

Il faut ensuite choisir un thème à sa chanson, un niveau de langue et/ou un ton particulier que l’on souhaite pour le texte. Je donnerai des conseils plus précis à ce sujet dans des articles ultérieurs. Disons pour l’instant simplement que l’amour (ou souvent le manque d’amour) reste un sujet inspirant et que conserver un vocabulaire simple peut s’avérer très efficace.

Comme support pour travailler le texte, on peut prendre une chanson existante que l’on aime bien. On chantonne la mélodie de cette chanson en remplaçant les phrases originales par ses propres phrases. Cela permet de vérifier que le rythme du texte (le nombre de pieds de chaque vers) est bon et que la sonorité des mots utilisés est jolie (les rimes en –oire sont à éviter par exemple !).

Viens ensuite la question de la forme : suite de strophes de même structure ou alternance Couplets / Refrain ? Insertion d’une variation au milieu de la chanson ? Durée du morceau ? Là encore, tout est question de goût. Pour une première chanson cependant, le choix d’une structure Couplets / Refrain avec une variation sur la fin est judicieux car c’est une forme éprouvée et efficace. A nouveau, s’inspirer de la forme d’une chanson de variété peut être très aidant.

Du côté de la musique, il faut choisir une tonalité dans laquelle on sera à l’aise pour chanter car c’est bien la finalité de notre première chanson : la chanter et qu’elle soit jolie. Dans cette tonalité, il faudra ensuite trouver une mélodie et construire l’accompagnement. Tout un programme pour lesquels j’aurai plein de conseils à vous donner.

Voila notre chanson déjà bien esquissée! Il nous reste à présent à trouver de beaux arrangements pour cette chanson et à l’enregistrer avec les moyens du bord. Autant de thèmes qui feront l’objet d’articles très bientôt, c’est promis !

Une voix

3 réflexions au sujet de « Ma première chanson »

  1. Nous rêvons tous d’écrire une chanson sonnante et éclatante. Nous aimerions couché sur le papier des lettres colorées et des vers acidulés .. J ‘ suis d ‘accord pas de recette miracle , l’inspiration doit jouer sans tacle , juste par un téléguidage des sens . L’esprit alors consomme l’essence de notre créativité , sans se forcer , sans se soucier de trouver . Il fonctionne à la volée sans préméditation , il dépose les soupirs du pire , il lâche les émotions des passions sans se poser de question ….

    • Bonjour Langevert. Merci pour ton intervention très poétique. S’il n’y a pas de recette miracle, nous verrons quand même, au fil des articles, comment canaliser la muse de notre inspiration pour faire de ce que l’esprit l’esprit dépose « à la volée sans préméditation » la plus belle chanson qui soit!

  2. Ping : Se noyer dans un verre d'eau - Une Plume & Une Voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *